CANICULE ET FORTES CHALEURS :
QUELQUES CONSEILS

Depuis plusieurs jours, la France connaît une vague de fortes chaleurs et aujourd’hui 66 départements sont placés en vigilance orange canicule par Météo France. C’est pourquoi les équipes Adhap Services redoublent de vigilance auprès des personnes âgées, fragilisées, isolées… Pour assurer un accompagnement encore plus optimal, tout le personnel a été sensibilisé aux risques liés aux fortes chaleurs. Ainsi, lors de leurs interventions, les assistant(e)s vérifient notamment que les bénéficiaires s’hydratent régulièrement et veillent à ce que la température intérieure du domicile ne soit pas trop élevée.

Quelques conseils pratiques à appliquer au quotidien :

conseils-chaleur-adhap

 

Télécharger le dépliant présentant des conseils pratiques et des astuces pour mieux gérer les fortes chaleurs en cliquant ici. Ce dépliant est également disponible dans tous les centres Adhap Services.

Et durant la période estivale où les départs en vacances se succèdent, certaines personnes fragilisées peuvent se retrouver seules à leur domicile, sans aide extérieure. Afin de leur apporter l’attention nécessaire – notamment durant les fortes chaleurs – et lutter contre cet isolement, Adhap Services met en place son pack « Tranquil’été » : un dispositif qui assure un suivi régulier des bénéficiaires et leur apporte sécurité et bienveillance tout au long de l’été. N’hésitez pas à contacter le centre le plus proche pour en savoir plus.

Pour la deuxième année consécutive, ORPEA ouvre les portes de l’ensemble de ses établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) aux bénéficiaires Domidom et Adhap Services qui souhaiteraient profiter durant quelques heures d’une parenthèse « fraîcheur » au sein des maisons de retraite du Groupe.

« Durant ces épisodes de canicule, les réseaux Domidom et Adhap Services se mobilisent en proposant aux bénéficiaires de se rendre au sein des EHPAD du Groupe ORPEA. Ainsi, les personnes fragilisées dont il est difficile de maintenir une température acceptable dans le lieu d’habitation, se verront proposer par nos équipes de se rendre dans un établissement ORPEA proche de chez eux pour leur permettre de s’accorder un moment de répit.» explique Damien Cacaret, Directeur de la Division Domicile ORPEA. Une démarche qui fait écho aux recommandations des pouvoirs publics : en effet, dans le cadre du plan national canicule, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn a annoncé le 12 juin dernier avoir demandé aux mairies de faire un recensement des lieux où les personnes vulnérables peuvent aller se rafraichir lors d’un épisode caniculaire.