Club des Experts d’Objectif InDépendance : « Comment les Français se voient-ils vieillir ? »

Club des Experts d’Objectif InDépendance : « Comment les Français se voient-ils vieillir ? »

A l’occasion de son premier Club des Experts, Adhap Services a souhaité interpeller les candidats à l’élection présidentielle en dévoilant les résultats d’un sondage, mené en partenariat avec l’IFOP, sur la façon dont les Français se voient vieillir. Cette rencontre, animée par Damien Cacaret, président d’Adhap Services en présence de Serge Guérin, sociologue spécialiste des questions liées au vieillissement et Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’IFOP, a ainsi permis aux représentants des candidats de s’exprimer sur un sujet sociétal majeur mais néanmoins absent des débats de cette campagne.

  • « Plus de 57% des Français redoutent la perte d’autonomie »

Pour plus d’1 Français sur 2, la première source d’inquiétude liée au vieillissement est la perte d’autonomie (66% pour les plus de 50 ans). Pour près de 9 Français sur 10 (87%), il est aujourd’hui possible de vieillir à domicile sous réserve de faire appel à des professionnels spécialisés dans l’accompagnement des seniors (65%). Pour plus d’1 Français sur 2 (58%), la possession de moyens financiers suffisants est l’une des conditions sine qua non du maintien à domicile.

Découvrez les résultats de cette enquête dans la vidéo ci-dessous :

 

  • 1er Club des Experts : Adhap Services interpelle les candidats à l’élection présidentielle

« En tant que réseau pionnier et leader de l’aide à domicile en France, nous avons souhaité, à travers ce 1er Club des Experts, interpeller les candidats à l’élection présidentielle sur un sujet sociétal majeur : la prise en charge de la dépendance en France », affirme Damien Cacaret, Président d’Adhap Services et du SYNERPA Domicile. De la prévention de la perte d’autonomie en passant par les mesures destinées aux aidants familiaux mais aussi la création des structures d’accueil ou la revalorisation du minimum vieillesse, les représentants de François Fillon (Dominique Stoppa-Lyonnet), Emmanuel Macron (Olivier Véran), Benoit Hamon (Luc Broussy), Jean-Luc Mélenchon (Marie-Laure Darrigade) et Marine Le Pen (Thierry Perez) ont pu s’exprimer en exposant les grandes lignes des actions prévues en faveur des personnes en perte d’autonomie qui seront mises en place dans le cadre de la mandature de leur candidat. « Avec plus de 28 000 personnes fragilisées prises en charge chaque jour, il était de notre rôle d’interroger les candidats sur leur engagement dans l’enjeu que représente le vieillissement de la population en France et d’échanger avec eux sur les solutions qui seront proposées aux seniors lors du prochain quinquennat», explique Damien Cacaret.