Ecoutez

Entouré et indépendant – Saison 1 – Episode 1


Martin, âgé de 20 ans, est infirme moteur cérébral. Également appelée paralysie cérébrale, cette maladie se traduit par des troubles de la motricité et/ou de certaines fonctions cognitives. Depuis plusieurs années, sa famille met tout en œuvre afin qu’il ait davantage confiance en lui et gagne en autonomie. Pour l’y aider, elle a fait appel aux services d’un auxiliaire de vie, David, envoyé par Adhap Services. Véritable accompagnateur, David s’assure que Martin se sente bien et devienne plus autonome dans sa vie de tous les jours. Il vient lui tenir compagnie et permet à Martin de passer d’agréables moments de partage et de complicité. Pour Patrick son chauffeur, la relation qu’entretien Martin avec son auxiliaire de vie est importante, car elle lui permet de se sentir aimé et bien entouré.

Depuis 1997, Adhap Services accompagne les personnes fragilisées de tous les âges, au quotidien à travers son service de garde et compagnie. Un auxiliaire de vie est envoyé au domicile de la personne fragilisée aux jours et aux heures convenus préalablement. En fonction des besoins de chacun, Adhap services peut mettre en place deux types de garde : active dans la journée et de nuit. Durant la garde active, l’intervenant Adhap Services vient au domicile et reste aux côtés de la personne fragilisée tout en effectuant les travaux ménagers. Dans le cadre d’un service de garde active, Adhap Services n’impose pas de temps minimum. Pour garantir le confort et la sécurité de la personne fragilisée durant la nuit, Adhap Services propose également un service de garde de nuit.

Selon les modalités du contrat, nous pouvons envoyer nos équipes au domicile et y rester jusqu’au lever. Notre équipe peut également effectuer des passages réguliers sur place, à des heures et fréquences préalablement établies. L’auxiliaire de vie peut aussi venir au domicile pour tenir compagnie à la personne fragilisée et lui éviter tout sentiment de solitude. Pour lui permettre de garder une bonne relation sociale, l’auxiliaire de vie que nous envoyons peut mettre en place diverses activités comme de la lecture, les promenades, la cuisine et les jeux de société. Pour permettre aux personnes fragilisées de passer du bon temps, toutes les activités proposées sont spécifiquement choisies en fonction des centres d’intérêt et des possibilités de la personne à aider.