Ecoutez

Une chaîne humaine – Saison 1 – Episode 10


Âgée de 85 ans, Michèle est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Celle-ci provoque un déclin progressif de la mémoire et des facultés cognitives. Ainsi, cette pathologie est à l’origine de la destruction des cellules nerveuses situées dans les zones du cerveau associées au langage et à la mémoire. Fort heureusement, Michèle est bien entourée. En effet, elle bénéficie de l’aide de son fils, Michel, et de Christine, une auxiliaire de vie travaillant pour le réseau Adhap Services. Christine et Michel mettent tout en œuvre pour que Michèle garde tous ses automatismes. De plus, grâce à ses accompagnateurs, cette patiente n’est jamais confrontée à la solitude. Elle passe de bons moments d’échange avec son fils et son auxiliaire de vie. Les proches ont ainsi créé une chaine humaine pour aider Michèle au quotidien.

Adhap Services est le spécialiste de l’assistance à domicile. Créée en 1997, cette entreprise se donne pour mission d’accompagner les personnes âgées fragilisées à leur domicile dans l’optique de les aider à réaliser les gestes du quotidien. Si l’un de vos proches est touché par la maladie d’Alzheimer, un auxiliaire de vie pourra venir accomplir les travaux ménagers à sa place. En fonction des exigences de son patient, cet intervenant pourra être amené à faire le ménage, faire la lessive ou encore repasser le linge. L’auxiliaire de vie sera également en mesure de faire les courses du bénéficiaire en fonction de la liste établie par ce dernier. Si le patient préfère s’occuper lui-même de ses achats, il peut se faire accompagner par l’intervenant. Pour briser la monotonie et la solitude, l’accompagnateur proposera des activités de loisir : balades, jeux de société, séances de lecture, exercices de mémorisation, etc. Même si la personne âgée ne souhaite pas participer à ces activités, l’auxiliaire de vie restera toujours à proximité de son patient. En effet, l’intervenant pourra réaliser des tâches ménagères tout en évitant d’isoler le bénéficiaire. Par ailleurs, il pourra aider à la préparation et à la prise des repas. L’auxiliaire de vie s’assurera que les plats cuisinés sont variés et équilibrés. De plus, ces derniers doivent respecter le goût du bénéficiaire. Les intervenants d’Adhap Services accordent une grande importance au respect du régime diététique de leurs patients, mais aussi aux intolérances alimentaires.